La Sophrologie


La Sophrologie est une méthode psycho-corporelle créée en 1960 par le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo. L’étymologie du néologisme « sophrologie » vient du grec et peut se scinder en 3 racines : Sos qui peut se traduire par harmonie, Phren par conscience, et Logos par science. La sophrologie peut s’énoncer comme la science de la conscience permettant de générer l’harmonie entre l’esprit et le corps. Alfonso Caycedo définit lui-même la Sophrologie comme étant « la science de la conscience et des valeurs de l’existence ».  

Dans ses observations des états de conscience modifiée, il est rapidement confronté à la brutalité des techniques thérapeutiques de l’époque comme les comas insuliniques ou les électrochocs. Celui-ci s’interroge sur la nécessité d’utiliser de tels traitements. Animé par une démarche humaniste de sa discipline, il se rend en Suisse où il fait la rencontre du phénoménologue Ludwig Binswanger. Il en devient l’élève. Son enseignement influe durablement sur son approche de la conscience. Il se rend ensuite en Inde et au Japon où il s’initie à de multiples pratiques orientales, parmi lesquelles, le Yoga, le Bouddhisme et le Zen qui poseront les bases centrales de la Sophrologie dans laquelle la place du corps joue un rôle essentiel. Les pensées philosophiques ou religieuses en sont écartées pour ne privilégier que l’objectif : L’étude de la conscience humaine à des fins thérapeutiques ou prophylactiques. De cette association, naitront les trois premiers degrés de la Relaxation Dynamique, fondements même de la méthode. 

La sophrologie peut autrement se définir comme un ensemble de techniques et de méthodes qui utilisent le corps et la conscience pour établir une cohérence entre nos comportements, nos pensées et nos émotions. Elle nous amène à progresser étape par étape vers ce point d’équilibre et d’harmonie qui existe entre les trois structures qui composent notre Être : le Mental, le Physique et l’Émotionnel. L’application de ces techniques mobilise nos ressources et nos capacités pour nous permettre de cheminer vers nos valeurs, vers ce qui est important pour nous dans l’existence. 

La sophrologie utilise deux types d’outils : Les techniques spécifiques et les relaxations dynamiques dans des combinaisons d’exercices simples et accessibles à tous, principalement basés sur la respiration, la détente et la visualisation de situations positives. Elles se succèdent en trois étapes d’intégration distinctes, la phase découverte, la phase conquête et la phase transformation. 

La Relaxation Dynamique du 1er degré renforce la perception de notre schéma corporel interne pour améliorer notre écoute du corps et la gestion de nos émotions. 

La Relaxation Dynamique du 2ème degré développe la conscience de notre corps dans l’espace et dans le temps pour accroitre nos capacités de concentration, de détente, pour nous permettre de préciser l’image de soi et générer le lâcher prise. 

La Relaxation Dynamique du 3ème degré nous permet de considérer notre corps dans sa globalité physique et mentale afin de restaurer l’estime de soi et la confiance en soi. 

La Relaxation Dynamique du 4ème degré utilise la méditation pour nous permettre de nous ouvrir sur nos valeurs de vie, sur ce qui est important et même essentiel pour nous. 

Les applications de la Sophrologie peuvent être classifiés en 3 grands axes : La sophrologie sociale et prophylactique qui opère au niveau sportif, éducatif et en psychologie non clinicienne. La sophrologie de développement personnel pour les personnes qui souhaitent acquérir des outils pour s’épanouir sur les plans personnel, social et professionnel. La sophrologie clinique qui s’est implantée chez les professionnels de la santé en complément des méthodes et techniques propres à leur métier.  



%d blogueurs aiment cette page :